La véranda est tendance. En ces temps difficiles, on cherche à améliorer son quotidien, à rendre son intérieur plus confortable, plus douillet, plus agréable, et nombreux sont les propriétaires qui envisagent d’agrandir leur maison avec une véranda. Il est aussi possible de prévoir une véranda en concevant les plans de sa maison neuve ; certains constructeurs, soucieux de répondre aux envies et aux goûts des acquéreurs, proposent des modèles avec véranda.

C’est le cas de Maisons Delmas, qui propose désormais son modèle Saint-Tropez avec véranda.

Une véranda, c’est une pièce en plus.

Elle permet de disposer d’un espace supplémentaire, dont les destinations sont variées et ont toutes l’avantage de vous faire bénéficier de la lumière, du soleil, même en hiver.Dans sa maison témoin au Domexpo de Mareuil-les-Meaux, Maison Delmas a choisi d’en faire une pièce à vivre :

veranda-delmas

Mais il est aussi possible de transformer sa véranda en jardin d’hiver, en cuisine, en sas d’entrée, piscine, terrasse couverte, etc. 

Seulement voilà, il existe plusieurs types de vérandas, différents matériaux (structure, couverture, vitrage, volets, etc.) et dont les avantages et les inconvénients divergent selon l’usage qu’on souhaite en faire. Voici donc quelques conseils pour bien penser et choisir sa véranda 

Avant de choisir le type de véranda qui vous convient le mieux, il est nécessaire de prendre en compte l’ensoleillement dont vous bénéficiez, ainsi que l’orientation de la véranda : en effet, selon son exposition et l’intensité de l’ensoleillement, votre véranda sera plus ou moins chaude, plus ou moins adaptée aux différents usages possibles que vous lui réservez, et il vous faudra choisir des vitrages, et des système de fermeture adaptés.

Ensuite, il vous faudra choisir un modèle de véranda qui s’accorde avec l’architecture de votre maison. Dans le cas ou vous faites construire, le constructeur a déjà pensé à l’intégration esthétique de la véranda, et vous aidera à organiser le plan de votre future maison en fonction de la configuration de votre terrain et des différentes possibilités d’orientation de la véranda.

Puis il faudra choisir le matériau qui vous convient le mieux, en termes d’esthétique, mais aussi de qualités en fonction de votre projet :

Les vérandas en acier

Elles sont issues de la tradition des verrières et serres du XIXe siècle, c’est la technique la plus ancienne.

Avantages :

  • très souple, permet de former des courbes, des moulures, des frises, etc.
  • très solide,
  • capable de supporter de grandes structures.

Inconvénients :

  • oxydable et sensible à la corrosion ; nécessite d’être traité pour éviter la rouille (décapage, peinture polyester et laque).
  • mauvais isolant thermique : en hiver, la structure tend à refroidir l’intérieur de la véranda.
  • prix élevé : une véranda en acier peut atteindre 50 000 €.

Les vérandas en aluminium

Elles sont les plus courantes (95 % du marché), et les plus adaptables.

Avantages :

  • matériau léger et résistant,
  • s’adapte à toutes les formes imaginables, même sur mesure,
  • s’intègre facilement à toutes les structures existantes,
  • possibilité de revêtements multiples et variés : coloris, finitions, etc.,
  • entretien réduit à l’eau savonneuse, ne rouille pas.

Inconvénients :

  • moindres qualités esthétiques,
  • performances thermiques très moyennes, sauf si l’on utilise la technique des profilés à rupture de pont thermique, qui permet d’éviter la condensation et la conduction de chaleur ou de froid propres à l’aluminium. Complétés par un double-vitrage, ces profils aluminium garantissent une excellente isolation de la véranda,
  • plus chères que celles en bois ou en PVC. Nous vous conseillons néanmoins d’éviter les prix d’entrée de gamme.

Les véranda en bois

Elles sont les plus « esthétiques », à la fois nobles et rustiques, elles apportent une chaleur particulière à votre maison.

Avantages :

  • isolation thermique et phonique (supprime les phénomènes de condensation) permettant de faire de économies de chauffage,
  • adaptée pour une véranda sur mesure de grande taille ou à un toit en verre, en tuile ou en ardoise.
  • imputrescible, robuste, dur et dense, le bois résiste parfaitement aux changements climatiques et aux intempéries.

Inconvénients :

  • aspect changeant avec le temps,
  • entretien de surface tous les 2 ou 3 ans (lasure ou une peinture microporeuse),
  • prix élevé par rapport à l’aluminium et au PVC : jusqu’à 40 % plus cher.

La véranda en PVC

Elle est à la fois économique et efficace, mais peu modulable.

Avantages :

  • solution la plus économique,
  • vendue aussi en kit avec des formes et des tailles différentes,
  • matériau très isolant (non conducteur thermique), permet de faire des économies de chauffage,
  • matériau inaltérable : pas de problèmes de corrosion,
  • entretien rapide avec une éponge imbibée d’eau savonneuse.

Inconvénients :

  • choix de coloris est limité : matériau coloré dans la masse, il devra obligatoirement être choisi dans les coloris disponibles.
  • formes et adaptations limitées, notamment non adapté aux grandes structures,
  • perd très vite son aspect neuf,
  • matériau relativement peu résistant et donc pas compatible avec les grands modèles d’extensions ou celles à profil porteur.

Ensuite, il vous faudra choisir le type de fermeture qui convient, entre :

  • des volets roulants : en PVC, en aluminium,
  • des stores extérieurs : a enroulement vertical, « Screen » extérieur, en toile perméable, à extension télescopique, à lames orientables extérieures en aluminium (appelé également brise-soleil) ;
  • des stores intérieurs :  enrouleurs, bateau, vénitiens, plissés.
  • des stores à bandes verticales.

Pour la toiture de votre véranda, plusieurs solutions s’offrent à vous :

La couverture peut être composée :

  • de plaques de remplissage : en verre, en polycarbonate translucide (plastique alvéolaire), en « panneau sandwich » opaques (isolant thermique et éventuellement phonique placé entre deux plaques d’aluminium), en panneau photovoltaïque.
  • de tuiles (terre cuite ou béton), ardoises, bardeaux bitumeux, etc.

Pour habiller votre véranda, il existe des verres adaptés, garantissant isolation, sécurité et esthétique : par exemple, les verres auto-nettoyants, les verres feuilletés, les verres miroirs ou colorés, etc.

INFORMATION

Si vous souhaitez vous rendre compte par vous-même de l’attrait et du charme d’une véranda, visitez la maison témoin Saint-Tropez au Domexpo de Mareuil-Les-Meaux, qui vient d’être réhabilitée, et qui vous permettra de vous projeter dans cet espace, et d’imaginer comment vous pourriez y vivre.

[flexiblemap address="2 Mail des Briards 77100 Mareuil-lès-Meaux" title="Pavillon témoin Delmas sur Domexpo"]

 

ma future maison


Vous souhaitez faire construire votre maison ?

Consultez les différents catalogues de modèles de nos constructeurs, ou les fiches des différents modèles, qui vous aideront à faire votre choix.
Nous vous proposons également de nombreuses annonces de terrains à bâtir, ou d’opérations terrain + maison pour concrétiser votre projet.